Thil

Une vieille maison de Thil « Le château de Laffont »

Publié le Mis à jour le

Première mention dans les écrits.

Le plus ancien livre terrier commun à Thil et à Bretx (1515), mentionne le nom de Supéry de Laffont, propriétaire à Thil. Au siècle suivant, son ascendant Guillaume, fit construire vers 1550, une maison sur le domaine qu’il possédait au nord-ouest de la commune. Cette importante bâtisse, construite en briques, comportait selon l’usage des locaux d’habitation situés à l’étage, sur un rez de chausée consacré aux besoins domestiques ; elle était accolée de dépendances et d’un pigeonnier carré surmonté d’un toit à quatre pentes. On rejoignait le village de Thil en empruntant  » le cami nau « , qui pris le nom de  » chemin de Laffont « , nom conservé de nos jours.

de Laffont ,livre terrier de 1515, Bretx-Thil
de Laffont ,livre terrier de 1515, Bretx-Thil

Lire la suite »

Une ancienne culture à Thil : Le lin

Publié le

 le lin dans l’antiquité et au moyen-âge

La culture et l’utilisation du lin étaient autrefois d’une importance plus grande que nos jours. A l’origine, on fabriquait avec cette plante des espèces de cordages, puis, moyennant un traitement assez compliqué, on en fit une toile qui servait à confectionner du linge fin et des habits. Lorsque les romains firent la conquête des Gaules, les champs de lin les frappèrent d’admiration ; César, dans ses commentaires ne manque pas de décrire le  » sagum  » de nos ancêtres, habit fait en fils de lin. Lire la suite »

Un peu d’archéologie Thiloise

Publié le

  A l’occasion des derniers travaux dans l’église de Thil, une pierre d’autel curieuse a été mise à jour. Posée horizontalement sur un bâti en maçonnerie, ses dimensions sont de 204 cm sur 60 cm, pour une épaisseur de 15 cm. Cette pierre est ornée de trois motifs sculptés représentant une croix du Languedoc à l’intérieur d’un cercle.
Les deux cercles latéraux sont doubles pour un diamètre de 18 cm ; le cercle central est simple et la croix d’un dessin un peu différent.

Lire la suite »

Le tumulus de Thil

Publié le Mis à jour le

 Le tumulus celtique

  On sait que notre mairie a été construite au sommet d’une butte de terre qui a gardé du Moyen-âge son appellation de  » butte du château « . Cette élévation de terre que les archéologues ont daté de l’époque celtique (du 5ème au 2ème siècle avant J.C.) porte le nom de tumulus. Lire la suite »

Le trésor de Thil retrouvé

Publié le Mis à jour le

leTresor de caubiac-Thil-British MuseumLa vaisselle d’argent à la gloire de Bacchus

En mai 1785, un paysan au service de Guillaume Cornac de Caubiac, trouva sous une grosse pierre, en labourant à un pied de profondeur, sept objets en argent massif, finement ciselés, des plats, une assiette et une coupe, ornés de figures en relief représentant Bacchus, le dieu de la vigne, accompagné de son précepteur Silène, ainsi que Vénus, Priape et un satyre, entourés d’une décoration de thyres, coupes, amphores, ceps tordus et de représentations d’animaux.
Cette vaisselle d’argent datée du IIème ou IIIème siècle après JC, témoigne de la présence proche d’une ancienne  » villa  » gallo-romaine, qui pourrait être celle de Calvinus (le chauve), à l’origine de Caubiac. Une villa était un ensemble Lire la suite »

La Gascogne Toulousaine

Publié le Mis à jour le

Limite de la Gascogne ToulousaineDélimitation de la Gascogne Toulousaine

C’est une région qui constitue une entité historique propre. Comprise entre l’Arrats à l’ouest, et la Garonne au nord, entre l’Isle Jourdain au sud, et Auvillar au nord. Au Xème siècle carolingien, elle est rattachée au diocèse de Toulouse et donc au  » Pagus Tolosanus « . Dès le XIème siècle ça deviendra le territoire du Savès et du Gimoes, entre Save et Gimone distinct du Toulousain. Lire la suite »

la commune de Thil en 1907

Publié le Mis à jour le

Annuaire de la Haute Garonne de 1907 (*)

Launac : 3,5 km, voiture de Toulouse
Hameaux : Encrastes, Espepils, Barrués, Les Faourès, Les Frêches, Labarraoue, Labunthe, Le Mouilhas, Marnac, Le Palot, Renard Lire la suite »