Menville

Publié le Mis à jour le

Dans la série « Connaître nos villages » par Michel Comby

 Petite commune située sur la rive gauche de la Save à proximité de Lévignac, Menville  s’étend sur 507 hectares. Son nom proviendrait de l’anthroponyme germanique « Minno » associé au terme « Villa » désignant un domaine agricole à l’époque gallo-romaine. Il s’orthographiait autrefois « Manville ».

Au bas moyen âge

 L’histoire de Menville se confond en grande partie avec celle du comté de L’Isle Jourdain, dont la commune faisait partie dès le XIIème siècle. Après de nombreuses années d’allégances aux seigneurs de L’Isle, Menville fut vendue en 1405 par Jean II de l’Isle, qui ruiné, céda ses droits au duc de Bourbon. Ce dernier, prisonnier à Azincourt, dut à son tour se défaire de son fief pour payer sa rançon. Lui succédèrent les comtes d’Armagnac qui furent dépossédés par Louis XI en 1473, pour rébellion. Quelques années plus tard, leur succéda leur plus proche héritier, le duc d’Alençon, mort en 1524. Sa veuve épousa Henri II d’Albret, père de Jeanne, qui de son mariage avec Antoine de Bourbon, eut Henri, roi de Navarre et plus tard roi de France. Le comté se trouva ainsi réuni à la couronne.

Sous l’ancien régime

 Au XVIIème siècle, différents découpages virent l’émergence de seigneurs locaux, parfois issus de la bourgoisie. C’est ainsi que Jean Richard, écuyer, fils de Richard Dejean baron de Launac, devint seigneur de Menville en 1689. Bourgeois annoblis par le capitoulat, les Dejean eurent de nombreux démélés avec la population, et sans doute  les Menvillois ne furent-ils point exempts de ces tracasseries.

 Au XVIIIème siècle, le comté de l’Isle Jourdain n’était plus que l’ombre de lui même. Il comportait quinze paroisses groupées autour du chef-lieu, dont Léguevin, Lasserre, Menville, Bretx, Thil, Daux, Lévignac, Pujaudran, Lias…etc. La prodigalité de Louis XV en gratifia le comte Jean du Barry dit le « Roué » dont la belle-soeur tenait auprès du roi la place que l’on sait. A sa mort, le frère cadet de Louis XVI, le comte de Provence, devint le nouveau seigneur. Il porta d’ailleurs, le titre de comte de l’Isle pendant l’émigration ( et non de Lille, comme on peut le lire parfois) . En 1799, le futur Louis XVIII offrit le comté de l’Isle, érigé en duché-pairie, à son amie et confident d’Avaray. Mais le nouveau duc mourut sans héritiers, et ce dernier avatar n’eut pas de suite. Sous cette succession de différents seigneurs, Menville a paisiblement traversé les siècles.

 On eut pourtant à déplorer quelques périodes difficiles : épidémie de peste en 1587 qui dura jusqu’à la fin de 1588 et à nouveau en 1628 et 1632. la peste fit une dernière apparition en 1653. les guerres de religion de la fin du XVIème siècle entraînèrent misère et destruction; le règne d’Henri IV permit au pays de retrouver une certaine prospérité.

L'école de MenvilleDe la Révolution à nos jours

Pendant la Révolution, l’ancienne organisation disparut et fut créé le 11 février 1790, le département de la Haute Garonne, avec Grenade pour chef-lieu d’un district comprenant Bretx, le Burgaud, le Castéra, Galembrun, Grenade, Launac, Menville, Merville, Ondes, Saint Cézert, Saint Paul et Thil.

  Mairie de MenvilleLe XIXème siècle fut paisible dans nos campagnes, loin des fureurs parisiennes et permit un certain essor économique. De cette époque date l’essentiel du patrimoine architecturale de Menville: l’église Saint Germier, l’école, le château de Montlezun, bâtisse  de style hybride ornée de chapiteaux corinthiens. Aujourd’hui peuplée de plus de 700 habitants , la commune participe à l’essor de l’aire urbaine toulousaine et de la communauté de communes Save & Garonne.

Michel Comby

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s