Bretx : les fossés du Fort retrouvés

Publié le

Du Castrum au  Fort Villageois

  Après le Castrum déjà évoqué lors de la présentation spécifique, l’évolution des échanges commerciaux des produits agricoles et artisanaux a contribué au déplacement de l’habitat vers des terrains plus accessibles, souvent proches des routes de communications. La population régionale s’est progressivement reconstituée, soit autour des anciens Castrum et fortifications devenus trop petits, soit dans des zones volontairement choisies pour leur accessibilité.

  On voit alors apparaitre et se multiplier des fortifications collectives à la fin du moyen-âge, sous des formes extrêmement variées, églises fortifiées, maisons fortes, autour d’un château existant ou un ensemble de maisons entourées d’une enceinte en terre crue qui constituait  alors un village clos par des fossés et palissades. Ces fortifications de faible superficie étaient destinées a être utilisées temporairement par les habitants et leurs animaux en cas de danger.

  Ces fortifications collectives vont reprendre du service pendant les guerres de religion avec les mêmes dispositions défensives.

Le fort villageois

Comme dans beaucoup d’autres villages alentours, à Bretx le Castrum du XIIème-XIIIème siècle s’est légérement déplacé vers la plaine entre Thil et Saint Paul, au lieu dit Plu .Les

Possessions de Jean caillavel dans le fort de Bretx
Voir la transcription en annexe

premiers indices historiques apparaissent sur le livre terrier de 1662, livre fiscal qui évalue les terres de tous les propriétaires et les situe les uns par rapport aux autres par la méthode dite des confronts. Les fossés du fort sont clairement stipulés et situés par rapport aux parcelles voisines; en voici un court extrait :

  Un autre document nous amène des informations essentielles : le cadastre dit de Napoléon de 1827, premier véritable plan cadastral sur lequel les parcelles sont référencées et clairement identifiables. Les restes des talus et des fossés mis en eaux sont rapportées sur le plan Napoléon ci-dessous, à partir des indications receuillies sur le livre terrier .

Fort de Bretx en 1662

  Suite à un litige en 1830, entre le propriétaire Mr Bullion et la mairie de Bretx représenté par son maire Mr Estellé, un plan des rues  et des fossés restants a été établi par l’arpenteur Jean Royer; plan ci-dessous :

Les rues publics et et le vivier dans le Fort de Bretx en 1830

  Ces fossés appelés la grande Cave, ont servi de vivier à poissons et ont été utilisés en derniers secours lors des grandes sécheresses pour abreuver le bétails. Les fossés sont ensuite qualifiés de » mare d’eau croupissante et insalubre » par le conseil municipal,  par délibérations du 28 avril 1835.

Une destinée singulière

  Les rues publiques et les fossés, d’abord loués , pus ont été vendus après de longues négociations entre 1834 et 1836, à Mr Bullion, vétérinaire de Toulouse déjà propriétaire des autres parcelles du fort.

Décret de Louis Philipe contre signé par Adolphe Thiers au profit de l'église de Btretx.
Voir le courrier complet en annexe

Le 23 octobre 1836 par décret d’application du roi Louis Philippe, contre signé par le Ministre Secrétaire d’Etat de l’Intérieur Adophe Thiers,  adressé au secrétaire d’état Charles Rémusat pour éxécution, la somme de 400 francs a été affectée directement à la réparation de l’église de Bretx, à la demande du  maire Mr Cazeneuve.

 

  Les travaux : carrélement, balustrade, réparations des murs pour l’église; murs, crépissage, poutres et chevrons pour le presbytère, ont été réalisés par le charpentier Charrouil de Menville et le maçon Esparbes de Thil.

  Cette cession  a mis fin à  quatre siècles  de mise au service de la communauté villageoise de Bretx.

Actuellement la partie restante des fossés est une mare naturelle bien aménagée par son propriétaire et habitée par les tritons et les grenouilles.

La mare du lieu-dit Plu à Bretx.
voir plus de photos en annexe
Mare de Plu à Bretx-côté OUEST
voir plus de photos en annexe

 

 

 

 

 

 

Documents annexés

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s