Le tumulus de Thil

Publié le Mis à jour le

 Le tumulus celtique

  On sait que notre mairie a été construite au sommet d’une butte de terre qui a gardé du Moyen-âge son appellation de  » butte du château « . Cette élévation de terre que les archéologues ont daté de l’époque celtique (du 5ème au 2ème siècle avant J.C.) porte le nom de tumulus.  Qu’est-ce qu’un tumulus ? ce mot latin signifie  » élévation de terre « …Il s’agit donc d’un amas de terre recouvrant parfois une construction en pierres sèches, que les anciens élevaient au-dessus des sépultures pour servir de monuments funéraires.
Des tumuli se rencontrent en assez grande quantité dans toutes les parties du monde, la plupart datant d’époques très reculées, mais leur usage perdura jusqu’à des périodes relativement récentes ; Ils étaient en honneur au XIXème siècle chez certaines peuplades éloignées. Quelques-uns de ces tombeaux présentent de très grandes dimensions : en Angleterre, le tumulus de Silbury Hill mesure cinquante mètres de hauteur.
Notre tumulus Thilois, bien qu’ayant des proportions plus modestes représente néanmoins un travail colossal effectué avec des moyens primitifs : tombeau à l’origine de sa construction, ce monticule servit naturellement d’assise au château de Thil, fief au Moyen-âge, des Jourdain de l’Isle.

Le Castrum de Thil

  Entouré de fossés et dominant un village enclos de murs, il constituait le  » Castrum « , petit ouvrage fortifié incapable d’arrêter une armée, mais suffisant pour décourager routiers et vagabonds dans les époques d’insécurité.
Ce château devait être assez simple, bâtiments accolés d’une tour de guet, le tout construit en  » corondages et paillebart « , ce qui explique la totale absence de vestiges.
Suivit une longue période de vacance jusqu’en 1790 ou fut construit par le comte d’Albis, seigneur de Thil, un bâtiment destiné à servir de maison commune.

 La butte de la mairie de ThilLa mairie de Thil

Mais un litige mal expliqué avec les Thilois fit que cette mairie ne fut jamais utilisée, car elle fut incendiée par des inconnus en mars 1791. Notre tumulus fut à nouveau déserté, et il fallut attendre 1840 pour voir construire l’actuelle mairie qui servait aussi d’école et de logement pour l’instituteur. A l’occasion des travaux on mit à jour des squelettes, recouvert de petites pierres brutes, regardant rituellement vers l’orient. Malheureusement, il ne fut trouvé ni armes, ni bijoux qui auraient permis de dater précisément ces sépultures.
Un autre tumulus de ce type fut découvert à Garac et identifié en 1913 par le célèbre archéologue Emile Cartaihac. Il s’agit donc là de témoins incontestables d’un peuplement sédentaire vieux de plus de 2000 ans, ce qui permet à notre commune de se prévaloir d’une origine plus ancienne que la plupart des autres villages de la région. Peut-être l’avenir nous réserve t’il des surprises à l’occasion de fouilles plus approfondies ?
Michel Comby

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s