Petite Histoire de la Butte du château.

Publié le Mis à jour le

Les origines celtiques de Thil

Entre les Vème et IIème siècles avant J.C., les populations d’origine celtique qui habitaient le lieu qui plus tard deviendra Thil (du roman Tilio, Tilleul), élevèrent un tumulus, pyramide de terre qui surmontait le tombeau des chefs. Des squelettes, la tête tournée vers l’est, y furent exhumés en 1840, lors de la construction de l’actuelle Maire.

  Beaucoup plus tard, au XIIIème siècle, un château qui appartenait aux seigneurs de l’Isle Jourdain se dressait sur cette butte, couronnant les défenses du village, alors fortifié. Un large fossé rempli d’eau formait barrière aux éventuels attaquants au nord, à l’est et à l’ouest de la butte, fossé qui subsistait presqu’intégralement au début du siècle dernier. Les coutumes de Thil de 1246 accordées par Raymond Jourdain de l’Isle aux habitants, spécifient :

« De même, le seigneur doit clore les alentours du château de Thil et les dépendances »

« De même, le seigneur doit tenir une garde au lieu de Thil, et les hommes de Thil, une autre, pour garder lesdits lieux »

  De ces constructions primitives, il ne reste rien, et aucune indication qui permette de les reconstituer. On peut toutefois penser qu’il s’agissait d’une bâtisse construite principalement en bois et paillebart (terre séchée mélangée à de la paille).

  Ce primitif château de Thil avait totalement disparu au XVIIIème siècle. Seul le nom du « château » en a perpétué le souvenir. Le terrain qui devait être propriété communale fut, vers 1788, concédé en partie au seigneur de Thil, Jean François Denis d’Albis de Belvèze, conseiller au Parlement de Toulouse, dans le but d’y édifier une maison commune qui devait être ensuite vendue à la communauté.

  La construction terminée, un litige s’éleva entre le seigneur et les habitants (nous sommes en 1790). En effet, on avait eu connaissance d’un projet de décret de l’Assemblée Nationale qui permettait aux communautés de reprendre les biens aliénés, ce qui aurait permis de faire une bien meilleure « affaire ». Le Comte d’Albis peu satisfait de cette reculade, fit enfermer le conseil municipal dans la salle des délibérations (probablement sur le Plassa) jusqu’à extorquer son acceptation:

  « Les délibérants ne jouissait point d’une pleine liberté, attendu qu’ils étaient fermés  à clef dans la chambre de la porte de laquelle on avait consigné le baile seigneurial pour empêcher de sortir, même pour aller à vêpres » (registre du conseil municipal 1791). Il en résulta un procès qui trouva son épilogue en mars 1791. Vers onze heures du soir, des inconnus mirent le feu à la maison incriminée, qui fut ainsi détruite de fond en comble sans avoir jamais été utilisée. Le maire Estéllé constate :  » Nous susdits officiers municipaux et maire, nous sommes transportés devant ladite maison incendiée sans qu’on nous en eut instruits, mais ayant pu en découvrir l’auteur; il nous a été rapporté que les nommés Pierre Bourges et Jean Long, se retirant le dit soir du 23 dans leur maison d’habitation voisine de celle incendiée, ils auraient été obligés de s’enfuir étant assaillis par une bordé de coups de fusil et contraints d’emprunter un lit chez le nommé Augustin Lézat habitant du faubourg ». (registre du conseil municipal 1791).

  Dans les années qui suivirent, le »château » demeura libre de toute construction, les réunions municipales se tenant en différents lieux, souvent au domicile privé du maire. C’est pouquoi en 1840, le maire J.M Lézat, décida la construction de l’actuel bâtiment de la mairie qui servit aussi d’école et de logement pour l’instituteur.

  Beaucoup plus tard dans les années 1960, le »château » devint aussi château d’eau pour les besoins de la première installation de l’eau courante à Thil par le maire R. Maure. L’école était déjà partie pour s’installer dans des locaux plus spacieux. Seule la mairie demeure en ces lieux, chargés de près de 25 siècles d’histoire.

Michel Comby

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s