Nos ancêtres les Thilois.

Publié le Mis à jour le

 Thil au Paléolithique

Les premiers vestiges d’une présence humaine dans notre région se rapportent au Paléolithique inférieur et moyen, soit entre 400 000 et      60 000 ans avant notre ère.

Les groupes de chasseurs qui traquaient le gibier dans nos contrées, abandonnèrent une partie de leur outillage.C’est ainsi que l’on retrouve dans le sol des galets de quartzite grossièrement taillés ou, parfois, plus élaborés, comme les bifaces ou les hachereaux. Une importante étape est franchie au Néolithique (6 000 à 2 000 ans avant JC).

Hache en pierre polie-Sainte-Marie-du désert
Hache en pierre polie

  L’homme pratique désormais l’élevage et l’agriculture et ses outils se sont affinés.
On a trouvé tout récemment à proximité de Sainte Marie du Désert, une hachette en pierre polie qui témoigne d’une remarquable avancée technologique et aussi d’un échange avec d’autres régions, cet outil étant façonné dans une roche verte visiblement importée.

  Ces instruments permettaient déjà le défrichement de la forêt qui couvrait le territoire et aussi, le travail du bois. On peut donc raisonnablement supposer qu’un peuplement sédentaire existait à cette époque dans notre région. Aux environs de l’an 2000 avant JC l’usage du métal (cuivre et bronze) apparaît.
A l’age du fer (VIIème siècle avant JC) le pays était habité par des peuples dits  » aquitains « , auxquels se mêlèrent bientôt des éléments celtes. Avec eux commencent le deuxième âge du fer, qui marque l’expansion de la civilisation celtique.
Les celtes furent les premiers habitants du village qui reçut plus tard le nom roman Tilho, puis Thilh et enfin Thil au début du XIXème siècle.

 Le tumulus

Leur trace visible est un tumulus (actuelle butte du château), butte ossuaire de terre qui marquait le tombeau des chefs. En 1840, lors de la construction de la Mairie, des fouilles mirent à jour plusieurs squelettes , tournés vers l’Est et recouverts de petites pierres brutes.
On ne trouvera ni armes, ni bijoux mais les recherches furent limitées.
Vers 400 ans avant JC, notre région fut colonisée par une peuplade venue de l’Est, les Volques Tectosages, qui imposèrent leur domination pendant plusieurs siècles : peuple belliqueux, les Tectosages prirent et saccagèrent Rome en 594 avant JC.
Cent ans environ avant notre ère commença la conquête romaine, suivie d’une période de paix et de prospérité qui dura près de quatre siècles pour ne s’achever qu’avec l’effondrement de l’empire romain d’occident.
De cette époque date la fondation de nombreux villages à partir d’un établissement romain : Garac, villa de Gallus, Launac, villa de Léonicus, etc… puis les invasions recommencèrent : Vandales, Alains, Suèves et surtout les Wisigoths venus de Germanie, qui établirent un puissant royaume à cheval sur les Pyrénées avec Toulouse pour capitale.
Leur roi, Alaric, vaincu à Vouillé en 507, laissa le champ libre à Clovis qui imposa au midi la domination franque et établit l’hégémonie de l’église catholique.
Puis naquit la féodalité mais la suite est l’histoire moderne et nous ne nous y aventurerons pas.
Les Thilois peuvent donc légitimement revendiquer plus de 2 000 ans d’histoire en tant que village constitué, ce qui est assez rare…
C’est pourquoi nous avons cru utile de le rappeler.

Michel Comby

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s